Quelle bankroll pour chaque format ?

Publié il y a 1 an par Anais Gutierrez Catégorie : Articles Poker
PARTAGER
 
Vignette de l'article Quelle bankroll pour chaque format ?

Hello la famille, 

j'espère que vous allez bien !

Pour continuer sur notre série d'articles sur le bankroll management, nous allons aujourd'hui vous donner quelques conseils pour savoir quelle bankroll vous devez avoir pour chaque format.

Mais avant, un petit rappel de lexique sur la variance pour que vous compreniez mieux cet article : 

 

Meilleures astuces de gestion de bankroll au poker pour les jeux online et live

La gestion de bankroll est peut-être l'une des compétences les plus importantes et l'une de celles qui donnent le plus de fil à retordre à de nombreux joueurs. Comme le poker est un jeu volatile où la chance joue un rôle considérable dans chaque résultat individuel, il est nécessaire de maintenir une bankroll qui nous permette de continuer à jouer quand les choses ne vont pas bien.

La variance est une réalité au poker, et une mauvaise passe peut décimer les bankrolls qui ne sont pas assez importantes pour résister aux coups.

Bien sûr, la question se pose toujours de savoir quelle doit être la taille de la bankroll et quel est le bon moment pour passer à des enjeux plus élevés afin de ne pas perdre de valeur.

C'est pourquoi nous avons décidé de répondre à certaines questions et de discuter de la taille requise de la bankroll pour différents types de parties, ainsi que de quelques conseils généraux qui vous aideront à mieux gérer votre bankroll, quel que soit votre type de jeu préféré.

La grande question : De combien de Buyins ai-je besoin ?

Au fil des ans, les joueurs de poker ont essayé de définir la gestion de leur bankroll et de trouver le nombre exact de buyins nécessaires pour éviter la ruine dans chaque type de jeu.

Cependant, il est très important de se rappeler que la variance est également liée à votre niveau de compétence. Les grands gagnants souffrent moins de la variance que les joueurs à breakeven ou ceux qui ont un petit edge, simplement parce qu'ils se placent dans des situations plus profitables.

Sur le long terme, un joueur breakeven a beaucoup plus de chances de subir une forte baisse qu'un grand gagnant, et un grand perdant en subira naturellement une.

Sur des millions de mains, ces fluctuations s'ajoutent aux gains et aux pertes, ce qui signifie que plus vous êtes bon au poker, moins vous aurez besoin de buy-ins.

Cependant, même si vous êtes le plus grand gagnant de votre jeu, vous devrez toujours maintenir des comptes solides et faire face à la variance lorsqu'elle se présente à vous.

Voici quelques chiffres que la communauté du poker a généralement acceptés comme des recommandations standard en matière de bankroll, en supposant que vous soyez suffisamment bon pour battre les jeux :

  • Cash Game NLH Online: 100 Buyins
  • MTT Online : 250 Buyins
  • Cash Game Live: 30 Buyins
  • SNGs: 75 Buyins
  • SNGs Heads Up: 30 Buyins
  • Tournois Live: 20 – 100 Buyins

Vous remarquerez que nous recommandons d'avoir le plus grand nombre de buyins en tant que joueur de MTT en ligne, et ce parce que la variance dans ces jeux est notoire.

Les énormes field et les structures de paiement très lourdes signifient que vous passerez de longues périodes sans gagner un gros coup, et vous aurez besoin d'une grosse bankroll pour supporter les pertes.

Les parties live sont généralement beaucoup plus douces que les parties en ligne, ce qui signifie que vous pourrez faire un bon bout de chemin avec une plus petite bankroll.

Les tournois en live sont une catégorie à part, car les buyins ont tendance à varier et il n'y a qu'un nombre limité de tournois que vous pouvez jouer dans un laps de temps donné.

Si vous disposez d'un moyen de reconstituer votre bankroll pour les tournois live, il est tout à fait raisonnable de tenter quelques coups ici et là et de retourner à votre travail si vous n'avez pas de chance.

Les joueurs de Heads-up sont les mieux lotis en termes de gestion de bankroll au poker, car ils n'ont besoin que de quelques dizaines de buyins pour éviter la variance, à condition qu'ils puissent battre leurs adversaires.

Maintenant que nous avons parlé des chiffres généraux, voici quelques conseils sur la façon de maintenir une gestion saine de votre bankroll de poker et de continuer à avancer malgré les pires baisses.

 

Que la variance soit avec vous !

 
PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX :
💬 0 Commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire pour cette article.

 
Ajouter un commentaire

 
Envie de lire plus ?

La NL400 et plus (Highlights #219)

Retrouve aujourd'hui le deux cent dix-neuvième épisode des highlights

publié dans Highlights, il y a 2 mois

L'importance des notes sur ses adversaires (Highlights #218)

Retrouve aujourd'hui le deux cent dix-huitième épisode des highlights

publié dans Highlights, il y a 3 mois

Les pots 3bet Small Blind vs Bouton en attaque (Highlights #216)

Retrouve aujourd'hui le deux cent seizième épisode des highlights

publié dans Highlights, il y a 3 mois
Poker : Comment monter un vrai stack en tournoi ? Conférence en ligne offerte.

Quiz 💯 Quel joueur de poker es-tu ?

On vient de sortir ce rapide quiz qui te permet de connaître instantanément ton résultat ainsi qu'un 🎁 cadeau personnalisé à tes réponses qui va t'aider à devenir meilleur rapidement !

Je réponds au quiz